Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Appels d’offres & Emplois

Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70. Il regroupe de nos jours treize (13) États membres dont : 8 États côtiers (Bénin, Côte d’ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal, Togo) ; 4 États enclavés (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) et 1 État insulaire (Cap Vert). Les appels d'offres / Consultations du CILSS sont affichés ci-dessous :

Dans le cadre de la mise en place un dispositif permanent de veille sur les infrastructures marchandes, le CILSS souhaite recruter pour le compte de l’USAID un bureau d’études chargé de réaliser l‘inventaire des infrastructures marchandes stratégiques dans les zones transfrontalières et l’accès aux services digitaux, l'Institut du Sahel (INSAH), institution spécialisée du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) lance des avis à manifestation d’intérêts pour le recrutement d’un bureau d’études charge de réaliser l‘inventaire des infrastructures marchandes stratégiques dans les zones transfrontalières et l’accès aux services digitaux dans l’espace CILSS. La date limite de soumission le 31 octobre 2022:

Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) lance des avis à manifestation d’intérêts pour le recrutement de consultants individuels chargés de l’élaboration de guides adaptés au changement climatique. Le CILSS et le G5 sahel ont signé un Accord Cadre de Partenariat le 5 février 2018 qui vise « qui vise à servir de cadre légal en vue d'instaurer une coopération fructueuse entre le CILSS et le G5 Sahel dans les secteurs couverts par leurs compétences respectives en particulier le renforcement de la résilience des populations face aux effets du changement climatique, la gestion rationnelle et la valorisation des ressources naturelles, les ressources animales et halieutiques et le développement agricole, la lutte contre l'insécurité alimentaire ». Pour parvenir aux objectifs de cette coopération, le CILSS est identifié comme partenaire technique pouvant appuyer le G5 Sahel dans la mise en œuvre des actions prioritaires de l'axe résilience de la Stratégie pour le Développement et la Sécurité. Le CILSS et le G5 Sahel s'engagent à œuvrer ensemble pour identifier les domaines d'intérêt de coopération, en vue de l'élaboration de programmes conjoints, ainsi que la conception, l'exécution, le suivi et l'évaluation des projets communs en faveur des populations vivant dans les zones transfrontalières des pays membres du G5 Sahel. C’est sur la base de cet Accord Cadre que les deux parties ont engagé, à l’initiative du G5 Sahel, au mois de février 2022, des discussions sur le rôle que pouvait jouer le CILSS dans la mise en œuvre du Programme Conjoint Sahel en Réponse aux Défis Covid19, Conflits et Changements Climatiques (SD3C). Ces discussions ont abouti à la signature d’un Protocole couvrant la période de Juin 2022 à Décembre 2023 au terme duquel, une série d’activités ont été confiées au CILSS, au regard de son expertise et de la similitude de ces activités avec celles en cours d’exécution par divers projets hébergé par le CILSS. L’objectif global de la consultation est d’identifier et accompagner la mise en œuvre des toutes actions de renforcement du dispositif régional d’information en vigueur pour assurer sa pérennité et le rendre apte à couvrir plus efficacement les besoins d’information des acteurs opérant dans les espaces frontaliers de la zone d’intervention du SD3C. La date limite de soumission le 29 août 2022:

Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) recherche des candidatures de personnes qualifiées et compétentes pour l'Unité Régionale de Coordination de la deuxième phase du Projet Régional d'Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS-2). La deuxième phase du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS-2) est un projet financé par la Banque Mondiale, dont l'objectif de développement (ODP) est de renforcer la résilience des pasteurs et des agropasteurs dans certaines zones ciblées de la région du Sahel. Le projet couvre six Pays membres du CILSS (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad). La Coordination régionale du projet est assurée par le CILSS qui a mis en place une Unité Régionale de Coordination du projet (URC) animée par le CILSS, le CRSA-ARAA/CEDEAO et l’OIE. L’URC apporte des appuis techniques ciblés aux pays bénéficiaires et conduit des activités d’intégration régionale. L’URC est coordonnée par un(e) Coordonnateur/trice de projet et comprend plusieurs experts/expertes dont la date limite de soumission le 27 août 2021:

Le Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) recrute un(e) Auditeur interne. Date clôture le 30 SEPTEMBRE 2022. pdfAvis à consulter par ici.
Le Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) recrute deux (2) AUDITEURS INTERNES ASSISTANTS du système CILSS. Date clôture le 07 JANVIER 2022. pdfAvis à consulter par ici.
Le Centre Régional AGRHYMET (CRA) est une institution spécialisée du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). Dans le cadre de l’exécution du FSRP, le CILSS/AGRHYMET en collaboration avec la CEDEAO et le CORAF prévoit le recrutement d’un Spécialiste en Spécialiste en Violence Basée Sur Le Genre pour appuyer les unités de gestion du programme FSRP, qui sera basé à Niamey au Niger. Les dossiers de candidature devront parvenir au plus tard le 11 novembre 2022.

Ci-dessous les termes de références du poste:

L’Institut du Sahel (INSAH/CILSS), basée à Bamako/Mali est une des institutions spécialisées du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) chargée de coordonner, harmoniser et promouvoir les actions de recherche agro-socio-économique et sur la population / développement dans les Etats membres du CILSS. Depuis quelques mois, le poste pourvu à l’INSAH est vacant d’où la nécessité de recruter un(e) expert(e) en ‘Suivi-Evaluation et capitalisation scientifique pour d’une part assurer les activités de ‘Suivi-Evaluation et d’autre part contribuer au bon fonctionnement du système global du CILSS. Date limite de soumission le 28 Février 2021. pdfAvis à consulter par ici.
Le Centre Régional AGRHYMET (CRA) est une institution spécialisée du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) . Il a pour objectifs principaux de contribuer à la sécurité alimentaire, à l'amélioration de la gestion des ressources naturelles et des risques climatiques à travers notamment la production et la diffusion d'informations, ainsi que la formation des acteurs du développement des pays du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest. A cet effet le CRA recrute un (e) Expert(e) en suivi et prévisions des risques climatiques et de productions agricoles au CRA qui sera basé à Niamey au Niger. Les dossiers de candidature devront parvenir au plus tard le 6 février 2022.

Ci-dessous les termes de références du poste:

L'Institut du sahel (INSAH), une institution spécialisée du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) basée à Bamako (République du Mali), chargée de coordonner, harmoniser et promouvoir la recherche en agriculture, environnement & marché et en population & développement / sciences sociales lance un avis d'appel d'offres pour divers achats et prestations de services au titre de l'année 2022. Date limite de soumission le 21 MARS 2022 à 10H00.
L’Institut du Sahel (INSAH/CILSS), basée à Bamako/Mali est une des institutions spécialisées du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) chargée de coordonner, harmoniser et promouvoir les actions de recherche agro-socio-économique et sur la population / développement dans les Etats membres du CILSS. L'INSAH recrute deux comptables prestataires. Date limite de soumission le 31 janvier 2021. pdfAvis à consulter par ici
L’Institut du Sahel (INSAH/CILSS), basée à Bamako/Mali est une des institutions spécialisées du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) chargée de coordonner, harmoniser et promouvoir les actions de recherche agro-socio-économique et sur la population / développement dans les Etats membres du CILSS. ll est basé à Bamako (République du Mali). ll comprend trois départements techniques et quatre (4) unités d'appui. Parmi les départements techniques, figure le Département Recherche en lntrants agricoles, Protection des végétaux et Réglementation (DRIAPVR), qui se subdivise en trois divisions: i) Division semences et engrais, ii) Division biosécurité et iii) Division Protection des végétaux et réglementation phytosanitaire. Le DRIAPVR comprend en outre, une cellule de Coordination du Comité Ouest Africain d'Homologation des Pesticides (COAHP). Le poste à pourvoir concerne les activités de la Division semences et engrais et de la Division biosécurité vacant depuis quelques mois, d’où la nécessité de recruter un (e) expert(e) Semences et biosécurité. Date limite de soumission le 20 MAI 2022 /18HEURES /TU. pdfAvis à consulter par ici.
L'Institut du sahel (INSAH) est une institution spécialisée du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) basée à Bamako (République du Mali), chargée de coordonner, harmoniser et promouvoir la recherche en agriculture, environnement & marché et en population & développement / sciences sociales. L'INSAH comprend cinq départements techniques dont le département / Etudes et Recherches sur Population, Genre, Autonomisation des Femmes et des Jeunes, Dividende Démographique et Développement (D/CERPOD). L'INSAH relance la recherche pour son D/CERPOD un post doc socio-démographe pour participer à des études et des recherches appliquées sur la Population, les migrations, le Genre, l'Autonomisation des Femmes et des Jeunes, le Dividende Démographique et le Développement. Date limite de soumission le 14 JANVIER 2022.
L'Institut du sahel (INSAH) est une institution spécialisée du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) basée à Bamako (République du Mali), chargée de coordonner, harmoniser et promouvoir la recherche en agriculture, environnement & marché et en population & développement / sciences sociales. L'INSAH comprend cinq départements techniques dont le département / Etudes et Recherches sur Population, Genre, Autonomisation des Femmes et des Jeunes, Dividende Démographique et Développement (D/CERPOD). L'INSAH relance la recherche pour son D/CERPOD un post doc socio-démographe pour participer à des études et des recherches appliquées sur la Population, les migrations, le Genre, l'Autonomisation des Femmes et des Jeunes, le Dividende Démographique et le Développement. Date limite de soumission le 30 JUIN 2022.
L’Institut du Sahel (INSAH/CILSS), basée à Bamako/Mali est une des institutions spécialisées du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) chargée de coordonner, harmoniser et promouvoir les actions de recherche agro-socio-économique et sur la population / développement dans les Etats membres du CILSS. ll est basé à Bamako (République du Mali). ll comprend trois départements techniques et quatre (4) unités d'appui. L'INSAH dispose d'un grand parc informatique, technique et tehnologique. Le poste à pourvoir concerne les activités de maintenance informatique vacant depuis quelques mois, d’où la nécessité de recruter un (e) assistant(e) pour appuyer l'équipe en place. Date limite de soumission le 30 MAI 2022 /18HEURES /TU. pdfAvis à consulter par ici.
Le Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) recrute un(e) Coordonnateur pour le Programme Régional d’Appui Population et Développement (PRA/POP-DEV) basé à l’Institut du Sahel (INSAH). Date clôture le 30 AVRIL 2020. pdfAvis à consulter par ici.
La Banque Mondiale a octroyé un financement à un projet régional porté par le CILSS et les six pays. Ce projet régional intitulé « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais) bénéficie d’un financement de l’IDA (« International Development Association ») à hauteur de 170 millions de dollars US. Le PARIIS/SIIP a été préparé par le CILSS et les six pays participants, avec l’assistance technique de la Banque Mondiale et de la FAO, pour une durée de six ans. Il vise à préparer les acteurs pour atteindre les objectifs qualitatifs et quantitatifs de la « Déclaration de Dakar » qui invite les parties prenantes à accroitre dans les six pays, les investissements dans l’irrigation, en vue d’atteindre 1 000 000 d’ha irrigués au Sahel à l’horizon 2020 Le PARIIS/SIIP après quelques années de mise en oeuvre envisage le recrutement d'un consultant expert institutionnel au sein de l'Unité de Coordination Régionale qui va oeuvrer à ce que dans les zonnes d'interventions du projet, les acteurs planifient de façon adéquate les investissements dans l'irrigation suivant n ensemble cohérent permettant d'appréhender et de gérer les contraintes foncières, les enjeux de gestion des ressources en eau, d'évaluer exante les conditions de mise en marché pour faciliter des chaines de valeur fonctionnelles. Date limite de soumission le 25 Aout 2022. pdfAvis à consulter par ici.
No post

Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70. Il regroupe de nos jours treize (13) États membres dont : 8 États côtiers (Bénin, Côte d’ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal, Togo) ; 4 États enclavés (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) et 1 État insulaire (Cap Vert). Les avis de vacance de postes / Consultations du CILSS sont affichés ci-dessous :

Le « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais, http://pariis.cilss.int/, est un projet régional financé par la Banque mondiale et porté par le CILSS. Pour l'opérationnalisation de l'Unité de coordination régionale de du Projet (UCRP) pour le PARIIS, le CILSS recrute Un (e) Coordonnateur régional du PARIIS/SIIP. Date limite de soumission le 31 janvier 2019. pdfAvis à consulter par ici.




Le « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais, http://pariis.cilss.int/, est un projet régional financé par la Banque mondiale et porté par le CILSS. Pour l'opérationnalisation de l'Unité de coordination régionale de du Projet (UCRP) pour le PARIIS, le CILSS recrute un (e) Assistante Administrative. Date limite de soumission le 31 janvier 2019. pdfAvis à consulter par ici.  
Le « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais, http://pariis.cilss.int/, est un projet régional financé par la Banque mondiale et porté par le CILSS. Pour l'opérationnalisation de l'Unité de coordination régionale de du Projet (UCRP) pour le PARIIS, le CILSS recrute Un (e) Expert institutionnel du PARIIS/SIIP. Date limite de soumission le 31 janvier 2019. pdfAvis à consulter par ici.  
Le « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais, http://pariis.cilss.int/, est un projet régional financé par la Banque mondiale et porté par le CILSS. Pour l'opérationnalisation de l'Unité de coordination régionale de du Projet (UCRP) pour le PARIIS, le CILSS recrute Un (e) Expert informaticien géomaticien du PARIIS/SIIP. Date limite de soumission le 31 janvier 2019. pdfAvis à consulter par ici.  
Le « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais, http://pariis.cilss.int/, est un projet régional financé par la Banque mondiale et porté par le CILSS. Pour l'opérationnalisation de l'Unité de coordination régionale de du Projet (UCRP) pour le PARIIS, le CILSS recrute Un (e) Expert en ingénierie et développement de la formation du PARIIS/SIIP. Date limite de soumission le 31 janvier 2019. pdfAvis à consulter par ici.  
Le « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais, http://pariis.cilss.int/, est un projet régional financé par la Banque mondiale et porté par le CILSS. Pour l'opérationnalisation de l'Unité de coordination régionale de du Projet (UCRP) pour le PARIIS, le CILSS recrute Un (e) Expert en charge de la gestion des connaissances du PARIIS/SIIP. Date limite de soumission le 31 janvier 2019. pdfAvis à consulter par ici.  
Le « Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel » (PARIIS, également connu sous l’acronyme SIIP en anglais, http://pariis.cilss.int/, est un projet régional financé par la Banque mondiale et porté par le CILSS. Pour l'opérationnalisation de l'Unité de coordination régionale de du Projet (UCRP) pour le PARIIS, le CILSS recrute Un (e) Expert régional en charge du système d'information sur l'eau et l'irrigation du PARIIS/SIIP. Date limite de soumission le 31 janvier 2019. pdfAvis à consulter par ici.  
No post
Avis de Manifestation d’intérêt pour la sélection d’un cabinet/bureau d’études. [Publié le: 2018-04-16]. Avis de Manifestation d’intérêt pour la sélection d’un cabinet/bureau d’études chargé de la revue de la méthodologie intégrée de calcul proxy calorifique au Sahel et en Afrique de l’Ouest, date limite prorogée au 20 avril 2018.  
Aucune offre disponible pour le moment.