Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

6ème Session Extraordinaire du Comité Sahélien des Pesticides (CSP), Bamako, Mali, 17 – 27 Oct. 2022


Le Directeur général de l’Institut du Sahel, Dr Mohamed Abdellahi EBBE a procédé à l’ouverture de la 6ème Session Extraordinaire du Comité Sahélien des Pesticides (CSP) au siège de l’institution à Bamako, au Mali, ce jour 17 octobre 2022.  Après avoir souhaité la bienvenue aux différents membres présents qui siègent au CSP, il rappelle que la présente session est organisée dans le cadre de la mise en œuvre de la période transitoire précédent la pleine opérationnalisation du COAHP qui a été adoptée. Du fait de cette transition, les sessions du CSP ne se tiennent plus régulièrement, avec de nombreuses implications pour les firmes qui homologuent des pesticides, mais aussi pour les différentes autorités nationales en charge de la gestion de ces produits. Cette situation engendre de grandes charges de travail à l’occasion des sessions uniques annuelles d’homologation organisées dont on imagine tous les efforts et sacrifices consentis par les experts pour examiner les nombreuses demandes soumises à ces sessions.

Dr EBBE au nom du CILSS et à son nom propre, a tenu à exprimer toute la reconnaissance de l’institution, pour les efforts qui permettent d’une part de soulager les partenaires de l’industrie et d’autre part au CILSS, de continuer à assumer ses engagements, en ce moment où dans la sous-région, le processus d’harmonisation régionale des règles régissant l’homologation et la gestion des pesticides est en cours.

Donnant ainsi l’assurance que le CILSS œuvre toujours en collaboration avec la CEDEAO et l’UEMOA, pour une pleine opérationnalisation rapide du COAHP et une meilleure gestion de la période transitoire avec le moins de charges possibles pour les membres du CSP à l’occasion des sessions uniques.
—————————————
Par ici la liste positive des pesticides issue de la 6ème session extraordinaire du CSP.