Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Visite à l’INSAH ce lundi 25 avril 2022 du Conseiller de sécurité et politique  de l’Ambassade du Royaume de Norvège au Mali


Le Directeur  Général de l’INSAH a reçu ce lundi 25 Avril 2022 la visite  de Mr.  Mathieu  Jégu, le Conseiller de sécurité et politique  de l’Ambassade du Royaume de Norvège au Mali.

A l’occasion de cette visite technique, le Directeur Général de l’Institut du Sahel (INSAH), Dr. Mohamed Abdallahi EBBE,  était accompagné de son staff technique  notamment les Experts et responsables  des différents Départements, Programme Régionaux et Unités d’Appui à savoir le DREAM, le DRIAR,  le CERPOD, le Programme Régional d’Appui-Accès au Marché, l’Unité Administration, Finance et Comptabilité, l’Unité Suivi-Evaluation  et l’Unité Communication, Informatique et Documentation.

Au cours de cette réunion technique, une présentation succincte a été faite à l’hôte, sur le mandat, la mission, les actions réalisées, celles en cours et les perspectives du CILSS  en général  et de celles de  l’INSAH en particulier. Dans cette présentation, il est par ailleurs ressorti, la structuration du CILSS et de l’INSAH, les instances décisionnelles, l’organigramme du CILSS et celui de l’INSAH. Il a été aussi présenté,  les acquis en termes de résultats de recherches et de publications de l’INSAH, les opportunités et  les atouts de ce dernier. Les défis actuels de l’institution ont été exposés en plus des pistes de collaboration, ouvrant la porte à tout autre partenariat technique et financier, dans la recherche de solution aux problèmes relatifs à l’insécurité alimentaire, aux changements climatiques, à la démographie, à l’intégration des marchés régionaux, aux intrants agricoles (semences, pesticides), à la biosécurité etc.

A l’issue de la présentation, M. Matthieu Jégu a noté avec satisfaction, les acquis de l’INSAH et a fait remarquer que le domaine relatif à la sécurité alimentaire et l’agriculture intéresse aussi la coopération du Royaume de Norvège avec les pays.

A sa question de savoir le champ de collaboration entre le CILSS et les autres acteurs notamment les ONG  et les autres OIG de la sous-région, il a été satisfait des réponses données par les différents experts et renchéries par le DG de l’INSAH. Il a noté que le CILSS collabore en synergie avec de nombreuses ONG, associations, OIG, universités et institut de recherche aussi bien au niveau sous régional, régional qu’international en citant sans être exhaustif, le ROPPA, le CORAF, l’UEMOA, la CEDEAO,  l’IFPRI, le CIRAD, l’INED, le CICRED, le CEPED, l’IRD etc. avec lesquels l’INSAH a eu à  mener ensemble des actions, à conduire  des travaux d’études et de recherches conjoints.

Quant à la dernière préoccupation de l’hôte,  en ce qui concerne le mode opératoire ou l’élément déclencheur de toute collaboration avec les partenaires de l’institution, le Directeur Général de l’INSAH  a eu à lui expliquer que toute collaboration part de la signature « de protocole de collaboration » entre l’INSAH et le partenaire.

La visite de Mr. Matthieu Jégu à l’INSAH s’est terminée avec une note d’espoir que des partenariats futurs pourront être noués avec la coopération du Royaume de Norvège afin de permettre au CILSS en général et à l’INSAH en particulier de poursuivre ses multiples chantiers dans la recherche de solutions aux défis auxquels sont confrontés les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel.