Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Tenue de la retraite de l’UAM/AFC du CILSS à DIMA hôtel à Koudougou au Burkina Faso du 4 au 11 JUIN 2021


afc-750La retraite de l’Unité d’Appui au Management / Administration, Finances et Comptabilité (UAM/AFC) du CILSS s’est tenue à DIMA hôtel à KOUDOUGOU au Burkina Faso du 4 au 11 JUIN 2021.

Elle intervient après celle de l’année 2019 car en 2020, suite à la maladie à CORONA VIRUS, elle n’a pas eu lieu. C’est ainsi que cela s’avère necéssaire d’organiser la présente retraite qui reunit les différents acteurs pour faire le point des difficultés rencontrées et proposer les solutions idoines.

Ainsi, l’agenda de la présente retraite a porté sur les points suivants :

  • Les présentations de l’audit interne du CILSS ;
  • La présentation du document sur la conduite du changement du logiciel de gestion ;
  • Le rôle de l’UAM-AFC dans la réforme ;
  • Le manuel de procédure revisé – Fascicule passation des marchés ;
  • Les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités ;
  • Echanges sur le canevas d’élaboration du budget ;
  • Le logiciel de gestion administrative et comptable.af750

Ont pris part à cette retraite, en plus du personnel AFC des 3 sites, les responsables des programmes et projets et le High management.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par le mot introductif du Secrétaire Exécutif du CILSS, qui a souhaité la bienvenue à tous les participants et a insisté sur l’importance de cette retraite à travers ses objectifs et les résultats attendus.

Globalement, les participants se sont réjouis des différentes présentations dont on retient la perspective d’une approche centrée sur la cartographie des risques du CILSS et le manuel des procédures administratives, financières et comptables du CILSS. Toutefois, plusieurs préoccupations ont été soulevées. Cela a beaucoup attiré l’attention du high management qui a conseillé de mettre à profit la reforme pour faire des propositions et recommandations.

photo_group_retaite_AFC_uneAu terme des débats, les éléments de réponses ont été fournis par les différents responsables et aussi l’auditeur interne qui a rassuré les participants de l’amélioration du processus de rapportage et de communications interne et externe qui restera conforme aux normes de rapportage et de communication définies par les cadres de références.

En termes de recommandation, le high management a mis l’accent sur le rôle de l’UAM-AFC dans le cadre de la réforme du CILSS surtout concernant le modèle économique et l’amélioration de la gouvernance. On retient aussi la nécessité de renforcer les équipes en place par des ressources humaines additionnelles pour la gestion des immobilisations.