Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Retraite du Programme Régional d’Appui Accès aux Marchés (PRA-MARCHES), Koudougou, Burkina Faso, 12-13 avril 2022.


Les 12 et 13 avril 2022 dans la ville de Koudougou au Burkina Faso que se tient la retraite du Programme Régional d’Appui Accès aux Marchés (PRA-MARCHES). Elle a regroupé l’ensemble des cadres et experts des trois sites en présence des hautes autorités du CILSS.

A titre de rappel, le Programme Régional d’Appui Accès aux Marchés (PRA-Marchés) est abrité au sein de l’Institut du Sahel (INSAH). Il a été créé en 2005 en application de la réforme adoptée en 2004. L’objectif global du PRA-Marchés est de créer les conditions pour la promotion de marchés nationaux et régional dynamiques et intégrés avec des organisations / réseaux d’acteurs dynamiques pour assurer l’augmentation et la diversification des échanges des produits agricoles et agroalimentaires en Afrique de l‘Ouest et au Sahel. Depuis sa création, le programme a œuvré pour l’amélioration des dispositifs nationaux et régionaux de collecte des données sur le commerce transfrontalier, le développement des liens d’affaires grâce aux rencontres entre acteurs du marché à travers la CORPAO, le renforcement des capacités des organisations des professionnels, la création de réseaux d’acteurs comme le RESAO, le RESIMAO etc.

La présente rencontre qui a pour objectif principal de créer les conditions et définir les modalités opérationnelles de la redynamisation du PRA-MARCHES afin de le rendre apte à accomplir ses missions essentielles et contribuer de manière effective à la réalisation du mandat global du CILSS.

De manière spécifique, il s’agit de :
– Dresser le bilan des réalisations et acquis du CILSS sur la thématique des Marchés et du Commerce des produits agro-pastoraux ;
– Réaliser une revue des projets en cours et à venir sur la thématique du développement des marchés en vue de s’accorder sur les synergies nécessaires à leur mise en œuvre harmonieuse ;
– Faire l’état des lieux du programme à travers une analyse des forces, des faiblesses, des opportunités et menaces (FFOM) ;
– Examiner et adopter le plan de relance du programme ;
– Adopter une organisation du travail pour améliorer l’efficacité de la gouvernance du Programme.

Cette rencontre sera aussi l’occasion des hautes autorités du CILSS de :
– présenter les vifs remerciements de l’institution aux différents acteurs du système, et ceux des organisations partenaires qui interviennent et appuient l’institution pour animer le dispositif de gestion des flux transfrontaliers.
– d’exprimer leur gratitude à tous les partenaires techniques et financiers, en particulier l’USAID pour leur accompagnement dans cette activité de promotion des échanges de produits agricoles en Afrique de l’Ouest et au Sahel.