Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

44ème Session Ordinaire du Comité Sahélien des Pesticides (CSP) du 20 au 25 mai 2019 à Bamako/Mali.


44_Session_CSP_une1La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mardi 21 mai 2019 à l’hotel Radisson Blu à Bamako au Mali. Elle a été marquée par la présence de M. le Secrétaire d’Etat en Charge des Aménagements et de l’Equipement Rural du Mali, Adama SANGARE, président de séance ; du Directeur Général de l’Institut du Sahel, représentant en même temps le Secrétaire Exécutif du CILSS; le Président du Comité Sahélien des Pesticides, Dr GNISSA KONATE ; du Directeur National de l’Agriculture, Oumar MAÏGA ainsi que plusieurs représentants des organisations partenaires du CILSS, UEMOA, CEDEAO, FAO, OMS, Secteur privé et société civile.
Introduisant la cérémonie Monsieur le Président du Comité Sahélien des Pesticides (CSP), Dr GNISSA KONATE, après avoir remercié et félicité les uns et les autres pour leur présence, a évoqué que dans le but d’atteindre les objectifs, les travaux de cette session ordinaire du 21 au 25 s’articulent autour des points entre autres : Examen du rapport d’activités du Secrétariat Permanent et suivi des recommandations de la 43ème  session ordinaire ;situation du fonctionnement des Comités Nationaux de Gestion des Pesticides ; évaluation des dossiers de demande d’homologation des pesticides ; examen de sujets relatifs au fonctionnement du CSP ; examen et validation des propositions de directives pour la réalisation des études de suivi sanitaire et suivi environnemental pour l’homologation des pesticides ; concertation avec les Etats de la zone humide en vue de la mise en place et de l’animation du COAHP. 44_Session_CSP0052Pour sa part le Directeur Général de l’Institut du Sahel, Dr MOHAMED ADDELLAHI EBBE a exprimé la profonde gratitude de l’Institut du Sahel (INSAH) et du CILSS aux plus hautes autorités de la République du Mali, pour l’accompagnement et toutes les facilités dont bénéficie l’Institut du Sahel au Mali, surtout le bon déroulement de cette 44ème session ordinaire du Comité Sahélien des Pesticides. Selon le DG de l’INSAH, au regard des acquis engrangés par le Comité Sahélien des Pesticides, le CILSS a été mandaté par la CEDEAO et l’UEMOA, pour mettre en place et animer le Comité Ouest Africain d’Homologation des Pesticides ainsi que les Comités Nationaux de Gestion des Pesticides dans l’ensemble des 17 pays de ces 3 organisations intergouvernementales.