Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Le projet GCP/INT/147/GFF a tenu son 2ème comité de pilotage à Banjul, 8 déc. 2018


2CP-GEF-Banjul_dec2018 (2)Le projet GCP/INT/147/GFF: ÉLIMINATION DES PESTICIDES OBSOLÈTES Y COMPRIS LES POP ET RENFORCEMENT DE LA GESTION DES PESTICIDES DANS LES PAYS MEMBRES DU CILSS, a tenu la réunion de son 2ème Comité de pilotage le 8 décembre 2018 à Banjul/ Gambie.

Toutes les institutions parties prenantes au projet FAO, CEDEAO, UEMOA et CILSS étaient représentées au plus haut niveau. A titre de rappel, Le pilotage du Projet est assuré par le Comité de Pilotage du Projet. Il est co-présidé par la CEDEAO et l’UEMOA. Le CILSS assure le secrétariat. La FAO est l’agence du FEM, chargée de la supervision et de la gestion du Projet. A ce titre, elle fournit les directives techniques pendant la mise en œuvre du Projet et assure l’administration générale du projet.

2CP-GEF-Banjul_dec2018 (3)L’une des principales décision de ce comité est de rendre effective les dispositions de l’article n°4 du comité de pilotage à savoir que La coordination régionale du projet est assurée par l’Unité Régionale de Coordination et de Gestion du Projet basée à l’INSAH, Bamako (Mali). 2CP-GEF-Banjul_dec2018 (4)L’INSAH s’engage à fournir à ladite Unité la logistique, (bureaux, internet, eau, électricité et téléphone etc…), nécessaires à son fonctionnement. Dans ces conditions, l’Unité est placée sous la supervision conjointe de la FAO et du CILSS.