Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Organisation de l’Edition 2018 de la CORPAO, HOTEL PALACE , Ouagadougou, Burkina Faso, 17 – 19 mai 2018.


Corpao_1mai2018_Ouaga 001Du 17 au 19 mai 2018 s’est tenue l’hôtel PALACE à Ouagadougou au Burkina Faso, la Conférence Régionale sur la situation agricole et alimentaire et les opportunités d’affaires en Afrique de l’Ouest (CORPAO) sous le thème : «« Réseautage et Renforcement des liens entre les acteurs de la sous-région pour des échanges propices des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques  ».

L’édition 2018 de la CORPAO vise la création et le développement d’un réseau de professionnels capables de partager leurs expériences et prospecter des relations commerciales dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Plus spécifiquement, il s’agit de :

  • favoriser l’émergence d’un réseau des opérateurs économiques au Sahel et en Afrique de l’Ouest dans le but : d’échanger des bonnes pratiques, se donner des références et trouver des fortes synergies dans les échanges ;
  • nouer des fortes relations de partenariat gagnant-gagnant entre les acteurs du secteur privé (commerçants, transformateurs et transporteurs) pour accéder à un marché régional rémunérateur pour les produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques ;
  • proposer des pistes pour l’émergence des chaînes de valeur de grands produits identifiées dans les différents pays de l’espace CILSS/CEDEAO ;
  • susciter un intérêt pour les produits émergents à grande valeur potentielle pour le marché et la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (SAN) : le cas des Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) de la zone Soudano-Sahélienne ;
  • informer les acteurs du secteur privé sur les opportunités et mécanismes d’accès au crédit abordable octroyé par les institutions financières locales pour soutenir les activités de production, transformation et de commercialisation des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques ;
  • créer un vivier de contacts pour collecter et diffuser (email + SMS) des offres de vente et des offres d’achat à partir de la plateforme électronique du CILSS agrictrade.org;
  • définir un mécanisme de suivi des offres de ventes et des offres d’achats ;
  • établir une feuille de route pour la mise en œuvre des recommandations retenues dans l’intersession.

MéthodologieCorpao_1mai2018_Ouaga 039

Les représentants des pays ont été identifiés, en collaboration avec les Agences de Promotion des Exportations et les Chambres de Commerce ou par d’autres contacts formels ou informels, par rapport à leur implication dans les échanges commerciaux et leur connaissance des réseaux d’affaires dans leurs pays et dans la sous-région. Ils doivent contacter d’autres professionnels qui souhaitent participer ou faire des offres de ventes et d’achats lors de la rencontre.

Pour cette édition 2018, quarante participants représentant des organisations/réseaux socio-professionnels des filières agricoles et animales sont venus du Ghana, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Tchad.

Déroulement des travaux

CCorpao_1mai2018_Ouaga 017érémonie d’ouverture

  • a cérémonie d’ouverture a été marquée par l’allocution de bienvenue du Directeur Général de l’INSAH, Dr Mohamed Abdellahi EBBE, représentant le Dr Adoum Djime, Secrétaire Exécutif du CILSS et par le discours d’ouverture de Monsieur Harouna KABORE, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat du Burkina Faso.
  • Après ces discours, il y’ a eu une prise de photo de famille
  • Mise en place du bureau de la conférence dirigé par EL hadj Soumaïla Sanou du Burkina avec comme vice-Président, le DG de l’INSAH et comme modérateur Dr Souleymane Ouédraogo, DG du CRA.
  • Validation de l’agenda
  • un tour de table de présentation de chaque participant.

Les différentes présentationsCorpao_1mai2018_Ouaga 014

Les présentations ont été faites suivant l’ordre établi dans l’agenda validé (cf. Agenda). Ces présentations ont porté sur une dizaine de sujets assortis de questions/réponses, d’échanges et de discussions. Il s’agit : (i) Point sur les éditions antérieures et la mise en œuvre des recommandations, (ii) présentation des objectifs et déroulement de l’Edition 2018, (iii) Echanges sur les éditions antérieures et la mise en œuvre des recommandations, (iv) présentation des résultats définitifs de la campagne agricole au Sahel et en Afrique de l’Ouest : PRA/SA /CILSS (surplus commercialisable), (v) Présentation de l’évolution du marché régional et international : PRA/Marchés/CILSS, (vi) Échanges sur les résultats de la campagne et les marchés, (vii) Présentation sur le réseautage des affaires (théorie) et Echanges sur le réseautage, (viii) présentation de la Plateforme www.agrictrade.org et changes sur la plate-forme AGRITRADE

Les présentations ont été réalisées avec le grand professionnalisme en vue d’une bonne compréhension et une meilleure appropriation par les participants. Chaque présentation a fait l’objet d’échanges et de débats et préoccupations comme :

  • Questionnement sur les opportunités d’échanges ;
  • Les problèmes sur la libre circulation des personnes et des biens ;
  • Critères de choix des marchés ;
  • Problèmes de récolte du Cap-Vert ;
  • Situation du Ghana avec les marchés envahis par les asiatiques ;
  • Situation de la réserve régionale ;
  • Situation des réseaux d’affaires et comment adapté aux cas présents en termes d’innovation ;
  • Initiatives de capitaliser l’application AGRICTRADE par certains partenaires et OIG ;
  • Trouver des alternatives par rapport au système Android toujours nouveau pour le grand public ;
  • Question de la durabilité et pérennisation a été évoquée ;
  • Améliorer et rendre l’application plus conviviale (ajout d’autres modules comme celui de recherches) ;
  • Sécurisation du système et des données ;
  • Avantages du PRAPS et P2RS.